Une méthode en 4 étapes pour obtenir des résultats extraordinaires !

 

Sud Radio, la Minute du Coach

 

Pablo :  Place à la Minute du Coach, sur Sud Radio, avec Fabian Delahaut.
Bonjour, bienvenue Fabian !

Fabian : Merci Pablo. Bonjour.

Nous allons parler du modèle QRAR, de quoi s’agit-il ?

Alors QRAR, ce n’est pas une paire de fesses inédites.
C’est un modèle pour obtenir des résultats, c’est le dernier R de QRAR : des Résultats extraordinaires. Et pour obtenir des Résultats extraordinaires, il faut agir de façon ?

Extraordinaire, aussi !

Exactement. Et si vous voulez agir de façon extraordinaire, le R qui précède le A signifie une Réponse extraordinaire, à “Q” : une Question extraordinaire.
Et quand on décompose le modèle, on s’aperçoit que, s’il semble extrêmement simple, il n’est pas pour autant facile.
Prenons la première lettre, le Q.
Se poser une Question extraordinaire.
Combien de fois par jour vous posez-vous une question extraordinaire ? Une idée, Pablo ?

Qu’est-ce qu’une question extraordinaire ?

Excellente question !
Donc la question “Qu’est-ce qu’une question extraordinaire” est, en soi, déjà, une question extraordinaire.

Evidemment !

“Comment puis-je être plus heureux demain qu’aujourd’hui ? Ou plus heureux dans 5 ans qu’aujourd’hui ?”
Ça, c’est une question extraordinaire.
“Comment puis-je devenir une meilleure version de moi-même ?”
C’est aussi une question fort intéressante, qui peut amener à des réponses riches.
L’idée du modèle QRAR m’est venue un soir où mon épouse m’a demandé :
“Qu’est-ce que tu veux manger ce soir ?”
J’étais en train de bouquiner, j’ai vraiment sorti les mots qui me sont venus comme ça.
J’ai dit “saucisse compote”.
Façon pas tellement de manger quelque chose que j’aimais, mais façon de me débarrasser de la question.
J’ai pris la première réponse qui était dans ma zone de confort, en plein cœur de ma zone de confort.
Je peux donc déjà vous dire que la réponse extraordinaire n’est pas dans la zone de confort.
Ce n’est pas votre première réponse, ce n’est pas votre deuxième réponse. C’est souvent la troisième, voire au-delà.
En tout cas, elle vient quand vous transpercez...

Elle porte à réflexion.

Oui, quand vous transpercez votre zone de confort et qu’elle vous oblige à vous réinventer.

Elle ne vient pas spontanément.

Non, c’est rarement le cas.
Mais, c’est une fois de plus très confortable de prendre la première réponse.

Evidemment.

Et puis on est confronté à une autre problématique qui est l’action.
C’est un thème sur lequel je me suis déjà beaucoup appesanti ici, car trop souvent on le sait, les gens ont tendance à la procrastination.
Ils postposent, ils attendent que tout soit parfaitement réuni avant d’agir.
Et là, il faut vraiment utiliser ce qu’on a aussi déjà évoqué, par exemple, la formule magique :
“Goldorak, Go ! Pablorak, Go ! Faborak, Go !”
Vous vous appelez à quelque chose, si vous voulez, et vous ajoutez le “Go !” derrière.
En tout cas, vous vous obligez à agir, alors les résultats pourront à leur tour être extraordinaires.
Mais quoi qu’il en soit, souvenez-vous de ce que disait Einstein :
« La folie, c’est de penser que les mêmes causes produiront des effets différents ».

Merci Fabian ! Bonne journée !

Bonne journée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *