8 contre-vérités sur la vente !

« J’ai de l’empathie, je suis sympa et souriant, j’écoute mes clients… et je ne vends pratiquement rien ! »

Si ces mots sont déjà sortis de votre bouche, je vous invite à découvrir des idées reçues sur la vente. Idées reçues et pas toujours remises en question… qui nous égarent…

Mais quand vous les aurez lues, vous serez, soit face à une mauvaise nouvelle… soit une bonne !

Tout dépendra de votre mindset, de votre état d’esprit J

Verdict dans quelques lignes…

 

  1. Les meilleurs vendeurs ont beaucoup d’empathie.

Non : ce sont des psychopathes ! Donc ils appliquent les techniques au détail près. Sans se poser de question. Un NON ne les atteint pas. Ils veulent vendre. POINT.

  1. Les meilleurs vendeurs ont la tchatche.

Non : ils ont un script. Un script qu’il peaufinent sans cesse. Phrase après phrase, mot après mot, virgule après virgule.

  1. Les meilleurs vendeurs ne manipulent pas.

Si si : manipuler et influencer positivement… c’est la même chose. Seule l’intention diffère. Gardons un grand sens de l’ETHIQUE mais manipulons… ou pleurons…

  1. La vente, c’est inné.

Non : c’est une science qui s’apprend. Une science complexe et fascinante à la fois.

  1. Offrir une grande valeur suffit, la réputation fera le reste. Le client sait faire la différence entre ce qui est qualitatif et ce qui ne l’est pas.

Certainement pas : la médiocrité est partout. Il suffit d’observer les films qui connaissent les plus gros succès : ce sont rarement des chefs d’œuvre ! La jolie pomme trop sûre l’emportera sur la bonne pomme, sucrée à souhait, abimée dans sa chute.

  1. Un client très satisfait est un client qui vous recommande et vous re-commande.

Pas forcément. Dans de nombreux cas (coaching par exemple), on ne veut pas partager son fournisseur…

Jadis on préférait faire croire à un bronzage naturel que recommander un centre de bronzage J

Il y a aussi les :

« Si je recommande cette agence de com, ils auront moins de temps pour moi » ; « Il vaut mieux que mes concurrents ne connaissent pas cette Fantastique formation » J

  1. On convainc un client avec des arguments rationnels : le client pèse le pour et le contre, analyse, tempère, et effectue le meilleur choix.

Non : le client n’est pas un Superman dont les choix sont rationnels. Il faut s’adresser à l’homme des cavernes qui sommeille en lui… à Homer Simpson J

Les arguments rationnels nous amènent à une conclusion… les émotions… à l’action !

  1. On n’achète pas ce que vous faites mais pourquoi vous le faites.

Joli gadget intellectuel qui nous rassure et nous rend fiers de nous ! Mais la question que se pose un acheteur avant n’importe quel achat est : « Cet achat augmente-t-il mon statut social ? »

Et vous… pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Pour la même raison : augmenter votre statut social, votre intelligence sociale, votre estime de soi.

 

Il y a une règle sympa en marketing : promettre moins et donner plus !

Voici donc une neuvième contre-vérité : « Il vaut mieux être un conseiller qu’un vendeur ! »

Celui qui refuse d’assumer son statut de vendeur se ment à lui-même ou n’aime pas l’argent… ou est payé par ses concurrents J

Vendez ou mourrez.

Mais alors, ne vous plaignez ni de la conjoncture, ni des concurrents, ni de l’administration... Contrôlez ce que vous pouvez contrôler. Basta.

Les plaintes sont des commentaires stériles. Des bêlements nauséabonds.

L’Aigle Royal, lui, glatit ou trompette J

Alors : bonne ou mauvaise nouvelle ?

La mauvaise nouvelle, c’est que la vente est scientifique et exige d’apprendre, sans relâche, de travailler, de répéter, d’analyser ses victoires et surtout ses échecs, de n’hésiter jamais mais de douter toujours.

Si vous n’êtes pas prêt à transpirer… c’est foutu pour vous. Sorry.

Vous continuerez de vous fier à votre intuition, à votre inspiration du moment. Vous décréterez que vous êtes meilleur comme ça. Que quand c’est trop préparé, ça se voit, que vous préférez rester « naturel ».

Ce discours est celui des paresseux, des bœufs, pas des Aigles.

D’ailleurs, si ça se voit tant que ça que vous vous êtes préparé… c’est que vous ne l’êtes pas assez.

La bonne nouvelle, c’est que la vente est scientifique et exige d’apprendre, sans relâche, de travailler, de répéter, d’analyser ses victoires et surtout ses échecs, de n’hésiter jamais mais de douter toujours.

Vous voulez devenir une Star de la vente ?

Soyez prêt à transpirer.

Et si vous n’êtes pas psychopathe (je croise les doigts J), vous transpirerez 3 fois plus.

Mais c’est possible.

Et j’ai créé une FormACTION spécialement pour ça.

Je l’ai construite en m’inspirant des cours de langue donnés en immersion totale.

Ici, vous êtes en « immersion vente » pendant 5 jours.

24 Aigles.

14 Eagle Coachs au CV impressionnant. Impayables individuellement. Réunis pour vous.

Un lieu simplement éblouissant : le Château Hôtel Tiara Mont-Royal, à Chantilly.

Le nom de cette FormACTION : Eagle Sales Power.

Vous pouvez déposer votre candidature, même s’il ne reste que quelques places pour l’édition 2019, qui aura lieu du 2 au 6 octobre.

Vous pouvez déposer votre candidature SI ET SEULEMENT SI… vous trouvez que je vous ai annoncé une bonne nouvelle… et êtes résolument prêt… à transpirer. Beaucoup.

Nos horaires sont étourdissants : 18 heures par jour. Minimum.

Les résultats des Aigles : souvent spectaculaires.

Notre promesse : votre métamorphose.

Cliquez ici pour connaître tous les détails du programme :

www.eagle-sales-power.com

Bon Vol avec les Aigles !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *