Cristiano Ronaldo est-il heureux ?

 

Sud Radio, la Minute du Coach.

Pablo :  Bonjour Fabian.

Fabian :  Bonjour Pablo.

Quel est le but de cette Minute du Coach ?
On le rappelle pour celles et ceux qui arriveraient et découvriraient cette séquence.

Recevoir quelques outils, quelques techniques, quelques tactiques et surtout, surtout, un état d'esprit.

Pour améliorer son quotidien.

Effectivement.

Cristiano Ronaldo est-il heureux ?
Tout le monde pense qu'il l'est, mais l’est-il vraiment ?

Oui, on pourrait penser qu'il l'est puisqu'il a la gloire, il a l'argent.
Mais est-ce que ces ingrédients suffisent ?
Aujourd'hui, je souhaite aborder cette thématique avec, en perspective, un homme qui m'inspire énormément, un ami qui s'appelle Pierre Deschamps et qui est chuchoteur.
Il s'est fait avec les chevaux, grâce aux chevaux. Il les éduque, après avoir été éduqué par eux.

Un peu comme Robert Redford et Kristin Scott-Thomas dans le film...

Exactement.
Et Pierre un jour a posé cette question : Cristiano Ronaldo est-il heureux ?
Et sa réponse fut la suivante : “Quand vous l’observez sur un terrain, qu’il vient de marquer un but, son premier regard est pour le grand écran. Afin de vérifier qu'il a bien la caméra sur lui et que tout le monde peut le voir en train de célébrer son but.”
L'idée - sans d'ailleurs savoir s’il est heureux ou non, après tout, nous n’en saurons jamais rien, en tout cas moi je n'en saurai jamais rien - est de savoir si vous, chers auditeurs, vous Pablo, vous êtes en référence externe ou en référence interne.
En l'occurrence, quand vous prenez une décision, par exemple quand vous choisissez une destination de vacances, quand vous choisissez un modèle de voiture, une maison, un appartement, est-ce que vous le faites en vous souciant du regard que les autres vont poser sur cet achat, ou en rapport à une référence purement interne ?

Ses propres besoins ?

Voilà. Est-ce que c'est bon pour moi, est-ce que je suis aligné ?
Je prends un exemple, qui ne me concerne pas puisque je n'ai pas d'enfant, mais qui concerne beaucoup de gens qui en ont.
Est-ce que votre enfant est une espèce de bête de concours, qui vous permet de dire à vos amis : “Il vient de finir son Droit” ?
Parce que dans ces cas là, je ne sais pas si tu as remarqué, mais souvent le Droit est accolé à “son”. C’est “son” Droit. Ça fait toujours un peu sourire.
Et c'est la lutte !
Le mien, il a fait Solvay !
Ah oui mais le mien, c'est un pianiste virtuose !
Le mien, il est excellent en planches à voiles !
Il y a une espèce d’escalade.

De surenchère.

Oui, et on finit par se demander : mais est-ce qu'ils veulent que leur enfant s'épanouisse, devienne une meilleure version de lui-même, exploite ses propres talents - puisque, seul, il peut le faire, personne ne le fera à sa place - ou est-ce qu'il s'agit, toujours en référence externe, d'épater la galerie ?
Et bien-sûr la conclusion :
Si vous voulez être plus heureux, et si Cristiano Ronaldo souhaite l'être à son tour, je vous invite à opter pour la référence interne.
Bon vol avec les Aigles !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *