Archives par tags: tester

La Stratégie La Plus Efficace Pour… Echouer !

Rudi (je change tous les prénoms évidemment) est chef d’entreprise. De mauvais choix en périlleuses décisions, Rudi glisse inexorablement vers la faillite. Autour de lui, sommes-nous passifs ? Non. Mais il ne nous entend pas. Sa boutique ne tourne pas. Un sous-traitant lui doit de l’argent. Beaucoup. Rudi préserve ladite boutique et sa pseudo-relation avec ledit sous-traitant. Ne pas insister surtout. Rudi est "sûr" que si la boutique ne tourne pas, le vent, lui, tournera. Que le sous-traitant les sous, traitera… Rudi fait plus de la même chose.

Que dire d’Yvan ? Yvan, revu après 5 ans, n’est pas plus heureux que… 5 ans plus tôt. « Que t’arrive-t-il ? », dis-je. » « Oh tu sais bien Fabian, toujours la même chose. Avec Laurent, ça ne s’arrange pas. Au boulot aussi c’est toujours la même chose. Et il faudrait bien que je perde du poids, que je me remette au sport. » Yvan fait plus de la (toujours) même chose.

« Que je me remette au sport. »

L’une des phrases que j’ai le plus entendue. Une phrase-alibi. Une phrase-refuge ou palissade. Une phrase-bonne conscience car disant implicitement que c’est pour bientôt peut-être mais que ce n’est pas de ma faute, que le monde est méchant, que la vie me boxe (sans blague), que les journées sont courtes (diantre), que je suis vraiment trèèèès occupé (sous-entendu : MOI), mais qu’il est proche le jour – z’allez voir c’que vous allez voir ! – où tout rentrera dans l’ordre.

Quoi ?

Le monde ne sera plus méchant ?

La vie rangera les gants ?

La Terre mettra plus de 24 heures pour faire un tour sur elle-même et allongera nos journées ?

Tu ne seras plus que trèès occupé, entouré d’oisifs comme bibi ? (Peut-être que j’aimerais ça !)

Or donc, il y a un ordre puisque tout doit entrer dedans ?

Comment mieux réussir aujourd’hui qu’hier ?

Fi des excuses toujours mauvaises. Résolument, la stratégie la plus efficace pour échouer, c’est bien de faire toujours plus de la même chose, d’effectuer le même tir sans jamais le corriger alors que tous les impacts sont à côté de la cible. Comme pour prouver que vous aviez raison, qu’il suffisait d’être patient. Un joueur qui perd et rejoue pour se refaire et reperd et rejoue pour se refaire et reperd…

Einstein considérait que « faire plus de la même chose en espérant un résultat différent », était de la folie, de la démence pure.

Albert Einstein
Langue au chat pour sacré cliché !

Évitez la démence et posez-vous, chaque matin, une question : comment mieux réussir aujourd’hui qu’hier ? (Entendez : « comment mieux réussir ma journée d’aujourd’hui. ») Demandez-vous régulièrement, comme Mark Zuckerberg, si ce que vous êtes en train de faire est bien la meilleure chose à faire MAINTENANT. Retenez la leçon de Jim Collins, l’auteur du lumineux « Good to Great »  : le bien est l’ennemi de l’excellence.

Good To Great
Good To Great

Les entreprises qui réussissent et durent ont compris ça. C’est dans leurs gènes, chacune de leurs fibres. Leur ADN.

Les individus qui s’accomplissent, au sens où Abraham Maslow l’entendait, lui qui considérait que seulement 2% de la population parviendrait à la réalisation de soi, jouerait donc, si vous m’autorisez la métaphore, « sa petite musique intérieure ». Ces individus, dis-je, l’ont compris aussi.

Pyramide des besoins de Maslow

Ils challengent leurs propres convictions. Ils écoutent. Pas n’importe qui. Pas les bœufs, pas les ruminants. Pas les non-pensants. Ils écoutent les respectueux, les élégants, les bienveillants, les experts. Ils font le tri. Et quand une stratégie dysfonctionne… ils en changent !

 Test – Opération – Test

En marketing, le mot magique est « TEST ». Tout tester : une pub contre une autre, une page de site contre une autre. Une offre contre une autre.

A votre tour les Amis !

Réfléchissez aux facettes importantes de votre vie. Sur une échelle de 0 à 10, dans quelle mesure cette facette vous satisfait-elle ? Attention au biais de validité : vous pourriez être tenté de trouver que tout est fantastique. Quels paramètres devez-vous changer pour plus d’excellence, plus de performance, plus de jouissance ?

Que pouvez-vous tester DES MAINTENANT ?

Vous n’êtes pas content de votre poids ? Changez d’habitudes alimentaires. Testez.

Vous n’êtes pas satisfait de votre forme physique ? Changez votre façon de bouger. Testez.

Vous n’avez pas une sexualité épanouie ? Changez votre façon de faire l’amour (y a d’excellents bouquins là-dessus ;-)) ou changez de parten… enfin, vous jugerez… ou testerez !

Votre travail est pesant ? Changez-en. Ou demandez un changement. De rôle, de service, d’affectation.

Vous lisez un livre ennuyeux. Fermez-le.

Vos amis vous oublient ? Relancez-les… ou oubliez-les.

Changez. Testez.

Testez un nouveau hobby. Un nouvel aménagement de votre intérieur. Un nouveau trajet.

C’est un modèle appris en PNL (Programmation Neurolinguistique) : TOT. Test – Opération – Test. Puissant modèle.

Plus simplement, que se passerait-il si chaque jour, dans un exercice donné, vous faisiez juste un peu mieux ? 0.1% de mieux que la veille ? Que se passerait-il au bout d’un an ? 365 jours ?

Si vous êtes à 100 et que vous vous améliorez tous les jours de 0.1%, vous aurez amélioré vos performances de… 44% ! Et même s’il est utopique d’envisager une progression constante, sans creux, même si toute évolution exige presque ses « involutions », c’est un Mark Twain inspiré qui a dit que « l’amélioration continue est mieux que la perfection remise à plus tard… » Dont acte.

Quand le troupeau paît en paix, l’Aigle se demande s’il est des ciels plus beaux, des vols plus haut, une vie plus grande.

Bon Vol avec lui et à très vite,

Fabian

Ps : avec mes amis Fred et Claude, j’anime le blog http://365missions.com/ Vous y trouverez une foultitude de conseils, d’astuces et de techniques, pour ne plus « procrastiner » (ne plus reporter au lendemain), pour atteindre vos objectifs, et donc aussi vous réaliser ! Au vif plaisir de vous y retrouver : il y est aussi question de Voler avec qui vous savez… 😉

Voici votre nouvelle machine à vendre !

Si depuis mon dernier post, vous avez travaillé sur les 3 leviers de profit classiques : BRAVI !

Vous êtes désormais prêt à affûter votre démarche, à créer un véritable système, une machine à vendre !

Voici une vue d’ensemble de cette machine :

Les 7 Leviers du Trafic
Les 7 Leviers du Trafic
  1. Créez du trafic

Il s’agit d’attirer le plus de suspects possible sur votre point de vente et/ou votre site internet

Comment ?

Un site bien référencé, de la pub sur Google, les réseaux sociaux, l’utilisation de bases de données ciblées pour envoyer un email ou carrément une lettre, du télémarketing, des flyers distribués dans les boîtes de votre zone de chalandise, une vitrine qui « cogne », le networking aussi, surtout, etc.

Testez. Testez. Testez. Le mot « test » est le mot LE plus important du marketeur. Testez et améliorez. Encore et encore. Chercher toujours LE meilleur rendement.

  1. Opt-ins

Transformez le lead, le suspect, en prospect. Persuadez ce client potentiel d’engager un dialogue avec vous.

Comment ?

S’il arrive sur votre site ou votre blog, offrez-lui, en échange de son prénom et de son adresse mail, une vidéo, un podcast, un document PDF de qualité. C’est votre première production pour lui. Votre crédibilité est en jeu. Ne galvaudez pas ce moment-là.

S’il entre dans votre point de vente, posez-lui des questions telles que : “est-ce la première fois que vous venez chez nous ? « En quoi puis-je vous aider ? » Formez vos vendeurs, tous vos collaborateurs, formez-les à s’engager dans une véritable relation avec chaque prospect.

Soignez aussi particulièrement chaque appel téléphonique, sachant que votre prospect doit penser 3 choses à votre sujet :

  1. C’est un expert.
  2. Je l’apprécie. Je lui fais confiance. Il est à mes côtés.
  3. Il peut m’aider.
  1. Conversions

Transformez cette fois le prospect en client.

Comment ?

Voici 8 pistes :

  1. Demandez des témoignages à vos clients satisfaits.
  2. Offrez des garanties inconditionnelles. Et si ces garanties sont légales, dites-les quand même !
  3. Proposez des solutions de paiement plus faciles pour lui.
  4. Éliminez le risque en permettant au client de tester votre solution gratuitement.
  5. Fortifiez votre image de marque. Les marques rassurent.
  6. LA clef numéro 1 du succès dans la vie : oser demander. Proposez donc l’achat. Posez une question fermée pour obtenir un… OUI.
  7. Limitez votre offre. Dans le temps. La quantité. Utilisez le ressort de la peur du manque. Créez un sentiment d’urgence.
  8. Rendez l’achat vraiment facile. Au plus vous éliminez les obstacles (ex : remplir un formulaire fastidieux sur internet, se déplacer pour signer un bon de commande, ne pouvoir vous appeler que le jeudi de 12 à 12h30 – déjà vu ! -, etc.), au plus vous mâchez la besogne de votre client, au mieux.

Je vous retrouve la semaine prochaine avec les 4 derniers leviers. En attendant : au boulot les Aigles 😉

Fabian